Acheter des fringues en mode éco’

Ça y est, la période des soldes a commencé!shooop

Et j’ai tellement envie d’aller faire du shopping…

J’ai beau parler d’économie et d’épargne, je reste une fille et j’aime renouveler ma garde-robe ! Enfin, en réalité, je ne change pas de garde-robe, j’y ajoute des pièces !

Ce n’est pas tout à fait ce que je souhaite, mais c’est ainsi que j’ai fonctionné pendant des années : ajouter des fringues de temps en temps à une garde-robe over bondée.

En 2016 (quoi que ça avait déjà commencé en 2011… hum hum), j’étais étouffée par le trop plein de vêtements et j’ai eu besoin de vider (pour rappel : mon objectif utile mais encore peu précis est de vivre avec 10 tenues /an… Et chaque année des nouvelles ! Mais ça, c’est pour une autre histoire… ). Du coup, de la place est réapparue, et moi qui n’avait pas acheté des vêtements pendant des mois, filais m’en acheter !

Mais, blague à part, faire attention à sa garde-robe et ses achats peut-être une sacrée économie, penses-y.

En plus, les fringues et les chaussures ne sont PAS du tout du tout des investissements. En réalité, ils perdent au moins 50 % de leur valeur juste à la sortie du magasin… du coup, impossible de les revendre à un bon prix dans le futur ! Sauf pour certains articles de luxe (comme certain sacs, mais ça, ça s’explique parce qu’ils sont produits en série limitée & qu’il faut déjà pouvoir sortir quelques milliers d’euros pour s’en procurer).

La bonne nouvelle c’est que si tu veux t’acheter des fringues de seconde mains, ça ne te coûtera pas un bras.

Pourquoi acheter ses fringues en 2ème main ?

Parce que les gens aisés ont les plus beaux vêtements et aiment en changer ! Du coup, il y a vraiment moyen d’avoir des fringues neuves (ou quasi) à un très bon prix. N’oubliez pas… ceux pour qui l’argent n’a pas d’importance achètent souvent compulsivement et les mettent en dépôts-vente (ou à la charité) directement après les avoir acheté.

Pour ma part, je n’ai pas de spot particulier. Je rentre souvent dans ce genre de magasin quand j’en croise un. Juste pour voir.

En plus, si les fringues arrivent jusqu’à la seconde main, c’est que la qualité n’est pas si mal…

Mes conseils pour mieux acheter en 2ème main

  1. Ne pas chercher quelque chose de spécifique

Ne va pas dans un magasin de 2ème main avec un idée précise en tête parce qu’il y à 99% de chance pour que tu ne le trouves jamais. Bien sûr tu peux y aller en te disant « Je cherche une robe pour l’été ». Mais pas « Je cherche une robe rouge, de type des années 60 pour cet été ».

Et le meilleur des cas reste encore d’aller faire du shopping quand tu n’as rien besoin, comme ça tu laisses venir et regarde à ton aise si tu ne trouves pas quelque chose qui pourrait te servir.

  1. Planifie tes achats

Si tu sais que tu vas skier dans 6 mois, n’attend pas la dernière minute avant d’acheter toute ta tenue et les accessoires. Garde bien ça en tête et shoppe en connaissance. Ça évitera la course au dernier moment, et des achats impulsifs.

  1. Achète hors saison

Ça c’est la meilleure technique pour avoir des prix moins cher… Tu sais, acheter des gants, bonnets et écharpes en plein été. Y a pas de raison que le prix soit haut puisque personne n’en veut !

  1. N’achète pas tout et n’importe quoi

Ce n’est pas parce que ce n’est pas cher qu’il faut tout acheter ! Ça, ça a aussi été mon problème pendant longtemps…  « Waw, ce pantalon – un rien trop serré – Noa-Noa pour 8 euros… je fonce ! ». Je me suis retrouvée ainsi avec des vêtements que je n’allais jamais mettre et je le savais bien avant même de payer. Mais 5 euros… qu’est-ce que c’est ? C’est perdu, si on ne l’utilise pas correctement !

Achète seulement ce que tu porteras. Sois honnête avec toi-même.

  1. Ne soit pas addicte à une seule marque

Tu trouveras dans ces magasins un tas de marques différentes et tu ne risques pas de trouver souvent ta marque fétiche et d’être déçue. Oublie les marques, conseil d’experte. A une époque, je parcourais tous les magasins de 2ème mains à la recherche de deux marques spéciales… Je les trouvais, de temps en temps, à un prix un peu plus élevé que les autres vêtements. J’avais la marque, j’achetais… Compulsivement. J’étais obsédée par ces marques que je n’aurai pas pu me payer neuf. Pourtant, ensuite, je ne portais pas les vêtements car ils étaient trop excentriques et difficilement portable.

Ainsi je perdais bêtement de l’argent. Aujourd’hui, je cherche des pièces avec mes yeux et mes mains. J’essaie de ne regarde qu’ensuite la marque, si le vêtement me plait bien. Sinon, j’ai peur de fausser encore une fois mon avis, en découvrant la marque.

  1. Fixe-toi un budget max

Ce n’est pas parce que tu es dans un magasin de 2ème main que tout est une affaire. Prenons ce t-shirt à 30euros… c’est toujours beaucoup trop !

  1. N’hésite pas à marchander / à demander une réduction !

Ok, je te l’accord, c’est troooooop la honte !

Mais bon, je m’en fous, parce qu’au final, je ne reverrai probablement plus jamais la vendeuse.shutup

Alors, si le vêtement que tu convoites (et c’est valable dans n’importe quel magasin, pas uniquement ceux de 2ème main !) présente une petite imperfection (un trou, une tâche, un bouton qui manque, etc.), demande une réduction ! C’est très rare de ne pas l’obtenir… Et d’ailleurs, ne dit-on pas « Qui ne tente rien, n’a rien ? »

  1. Essaie ce qui est à ta taille

Bon, si tu as un style gothique, évite peut-être le classique. Mais néanmoins, si tu as un style assez neutre, ou justement, assez varié, essaie les fringues à ta taille même s’ils ne te font pas de l’œil : tu pourrais être très étonnée !

Malgré tous ces conseils, il y a quand même quelques trucs à acheter neufs hein !  Tu trouveras mon point de vue et mes conseils dans l’article ici.

Où acheter ses fringues pas chères

En 2ème main,  

A Bruxelles, tu trouveras des magasins comme Oxfam, ou les Petits Riens qui sont très bons marché (et encore plus durant les soldes). Mais le mieux à mon sens est d’aller dans les petits magasins de 2ème mains des quartiers riches (du côté de Stockel ou Uccle). Après tout dépend aussi du style que vous avez et que vous voulez. Dans les magasins de 2ème main du côté d’Ixelles, vous aurez des choses plus extravagante et à Uccle ou Stockel un peu plus de classique. Quoi que.

Il existe aussi des petits magasins de seconde main indépendant dans les quartiers plus pauvres (Rue Marie-Christine à Laeken, Chaussée d’Helmet à Schaerbeek, Chaussée d’Ixelles, côté Matonge, etc.). Les magasins sont parfois même tous les uns à côté des autres ! Leur avantage ? Ce sont des cavernes d’Ali-Baba. Ils achètent des lot, et parfois, on pourrait vraiment être agréablement surpris … (du Sarah Pacini pour 30 euros, si si si…).

Et si vous avez de l’argent à claquer pour des grandes marques à prix ‘ridicule’ (disons, une robe Yves Saint Laurent à 400 euros plutôt que neuve à 6000 euros), il existe le Magasin « Les enfants d’Edouard » sur l’Avenue Louise. Et à Bruxelles, la seconde main de luxe (sans même parler du luxe vintage) a la côte. Malheureusement, ce n’est pas pour toutes les bourses.

En brocante,

Elles se déroulent généralement de mai-juin à septembre plus ou moins. Et ça, c’est encore mieux que les magasins de 2ème main ! Bon après, il faut aimer l’ambiance ! Mais ça fait toujours une belle ballade. Comme pour les magasins de 2ème main, va plutôt à celles des quartiers riches !

En magasin / villages d’usines,

Dans ces magasins se trouvent tous les vêtements qui ne sont plus de la collection de cette année, ou parfois, avec un léger défaut. Si tu veux absolument des fringues de marque, je ne peux que te conseiller ce type de magasin (généralement gigantesque) si tu cherches certaines grandes marques à prix cassé.

Tu aimes aussi chercher les bons plans ? Quelles sont tes trucs & astuces ? Si tu vis à Bruxelles, laisse-nous tes bonnes adresses! 

 


Retrouve – moi sur Youtube  & sur Facebook !

Et rejoins toute la communauté des filles qui cherchent à dompter leur porte-monnaie pour des choses qui compte vraiment sur notre groupe d’entraide budgétaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! Et découvrez mes autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *