6 conseils pour bien gérer ses finances en couple

Dans la série  » Couple & Budget  » je me suis dit qu’il serait aussi intéressant d’aborder comment mon couple gère ses finances au quotidien et surtout comment nous gérons notre rapport à l’argent et tout ce qui y est relatif… Avec cette particularité que nous rêvons de mettre suffisamment de côté pour pouvoir faire les bons investissements et devenir, à terme, indépendant financièrement.

Pour de nombreux couple, l’argent est une des plus grosse problématique et sujet de discorde. Notre rapport à l’argent est si personnel, si ancré dans notre histoire, qu’un couple peut s’aimer très fort mais avoir une vision si différente de la gestion du budget, que le couple est voué à l’échec (ouch) ou en tout cas, à de belles difficultés.

Je pense que le couple doit pouvoir avoir des objectifs financiers communs sur le long terme. Sans ça, difficile d’avancer.

Et pour cela, il est important que chacun ait confiance l’un en l’autre et qu’une transparence existe. Je suis souvent étonnée des amies qui ne savent pas combien gagne leur copain, ni ce qu’il fait avec son argent (ou que le copain décide de tout claquer en sport extrême plutôt que de le consacrer au budget familial). Pour moi, c’est un principe fondateur de la stabilité du couple.

Mais bon, chacun fait ce qu’il veut… Les explications ci-dessous reprennent uniquement mon expérience et cela fonctionne assez bien pour moi.

couple

L’approche des finances de notre couple

Lorsqu’Olivier et moi avons emménagé ensemble, nous avons ouvert un compte commun sur lequel chacun de nous met une partie de son salaire (au prorata de ce que nous gagnons… histoire de garder un certain équilibre) pour pouvoir payer notre emprunt hypothécaire, payer les charges (eau/gaz/etc.), ainsi que les courses et toute activité que nous faisons ensemble (vacances, resto, …).

Pour nos dépenses personnelles (GSM, vêtements, …), nous prenons en charge cela chacun de notre côté.

Nous avons privilégié cette option plutôt qu’un compte commun sur lequel tomberait nos deux salaires pour garder une certaine liberté… même si au final, dès que nous avons assez d’argent sur nos comptes, nous remettons tout en commun pour le refinancement de notre bien, l’achat d’un nouveau bien, financer un beau voyage (nos dernières vacances aux Seychelles, c’est par ici!), ou autre profitable au bien-être et croissance du couple.

Il faut aussi noter un point important, le compte séparé (aidé par notre contrat de mariage en séparation de biens) est aussi une sécurité si un jour l’un de nous devient travailleur indépendant et contracte des dettes.

Dans le cas où ton partenaire aurait des dettes, le mieux est d’avoir une discussion franche avec lui pour savoir si vous allez payer ces dettes en tant que couple ou non, et ce que prévoit la loi à ce sujet (si tu décides de te marier avec lui avec biens en communs… et que tu n’étais pas au courant de ses dettes, bonjour la mauvaise surprise).

Quoi qu’il en soit, la gestion de l’argent en couple sera toujours quelque chose d’unique au couple et donc qui doit être discuté ensemble. Vous pourrez toujours vous inspirer de quelques bons conseils que vous trouverez sur le blog.

Mes conseils pour gérer les finances en couple :

  1. Respecter la relation à l’argent de l’autre

Olivier et moi avons beaucoup de chance car nous avons une vision très similaire à l’argent tant pour les économies que pour les dépenses ou les investissements. Parfois, je me dis qu’on exagère de parler autant d’argent mais on aime vraiment ça.

Nous avons donc une vision similaire mais pas identique. Du coup, de temps en temps, on doit quand même faire attention à ce qu’on dit à l’autre en fonction de ses achats qui nous semblent incompréhensible. Olivier aime le brol, les gadgets, et les sites web qui font des « super » promo pendant 24 heures (ou moins). Il a envie de consommer et on sent qu’il doit faire un effort pour ne pas acheter tout et n’importe quoi. Heureusement, il a un bon self-contrôle (la plupart du temps) et ne fait jamais de folie…  (il n’achète rien de cher sur un coup de tête. Il ne fait rien sur un coup de tête d’ailleurs ;-)). Mais parfois, il ramène des trucs inutiles (mais c’est rare, heureusement!). Et il faut faire avec pendant un temps. J’aime lui faire prendre conscience que cela ne sert à rien. Alors on offre ou on revend cet objet. Si par contre, l’objet lui est utile, alors tant mieux. Mais la plupart du temps, Olivier est quand même le plus stressé par ce qu’il aimerait acheter. Il hésite… souvent trop longtemps.

  1. Etre et agir comme une équipe (qui gagne !)

Ce Couple-equipepoint-ci, est celui qui tient le plus à cœur à mon amoureux. Pour lui, être un couple, c’est être une équipe. Et il me le répète tout le temps. Etre une équipe au niveau financier (décider ensemble des investissements, du pourquoi on économise et donc des objectifs long-terme) c’est important comme je disais plus haut, pour la stabilité long-terme du couple. Et devenir une équipe, ça se construit au fil du temps à coups de discussions franches et bienveillantes.

  1. Prendre du temps pour faire le point sur les finances et sur ses plans futurs

Olivier et moi prenons souvent le temps (surtout lui, en réalité), pour examiner nos finances. Nous en discutons, analysons, et projetons. L’objectif d’avoir de l’argent n’est pas de la garder bien au chaud sur notre compte bancaire, mais bien de l’utiliser pour qu’il serve nos intérêts (et de préférence, nous rapporte). Discuter des finances doit faire partie de votre couple (et pas à minuit ni sous le stress de devoir payer un grosse facture).

Pourquoi ne pas instaurer un rendez-vous spécial finance si vous n’avez pas beaucoup de temps dans votre agenda ? Parce que c’est pas sexy ? Peu importe. L’important est d’avoir un moment pour s’asseoir et discuter, faire le point ensemble. Parce que les finances, ça change tout le temps, comme un peu tout d’ailleurs, dans la vie. Rien n’est statique.  C’est aussi un moment privilégié pour faire des plans futurs… Et ce sont ces plans qui consolident le couple.

Olivier et moi n’avons pas toujours eu la même vision du futur (et la mienne a toujours été assez étrange à ses yeux). Mais grâce à nos innombrables discussions, nous avons réussi à créer un futur commun qui évolue de temps en temps. Ce sont donc des conversations qui permettent d’ajuster nos plans en fonctions de nos revenus actuels et sur le comment nous avons envie de les dépenser.

Je ne le répéterai jamais assez : cela sera beaucoup plus facile d’épargner lorsqu’on a un rêve à réaliser, un objectif à atteindre.

Mon rêve à moi, est de devenir indépendante financièrement au point de pouvoir arrêter de travailler pour un patron tout en voyageant. Mon indépendance financière va se gagner grâce à l’achat d’appartements qui une fois remboursé, permettront d’avoir une rente.

Pour Olivier, l’idée est plutôt de mettre de l’argent de côté afin de le faire fructifier aujourd’hui et anticiper le besoin d’argent de demain… « juste au cas où ». C’est moins sexy. Beaucoup plus terre à terre.

Mais une chose est certaine, c’est que tous les deux, nous ne voulons pas de crédits et donc de dettes (excepté pour l’achat de notre appartement, car on ne sait pas faire autrement).

  1. Chacun sa tâche

Olivier est très bon quant au traquage de nos dépenses et gains. Il est aussi assez doué en calcul. Il aime connaitre au centime près ce que va nous coûter ceci ou cela. Il aime faire des graphiques. Et a une très bonne vision à long-terme de ce que peuvent nous rapporter nos investissements. Il a une vision globale, il aime la sécurité et donc la planification.

Moi, je suis plutôt celle qui ne calcule pas… (d’ailleurs les maths, ça n’a jamais été mon fort). Mais celle qui trouve les bons plans pour gagner des sous en extra, manger ou se fringuer moins cher, etc. J’ai aussi les idées pour dépenser nos sous et j’aime les proposer à Olivier. Je suis la partie créative de toute cette histoire de chiffre. Et celle qui pousse pour que ça aille plus vite.

Tous les deux, on se complète quand même pas mal. Sans lui, je n’aurais probablement jamais eu de plan d’investissement et sans moi, il vivrait sans doute encore en collocation.

  1. Soyez transparent

Etre transparent sur ce qu’on gagne, sur ce qu’on dépense et sur nos objectifs financiers. Et encore plus quand on n’a pas de compte commun.

Ça ne sert à rien, sinon à foutre la merde, de cacher certaines dépenses (tu es addict au Casino ? Parle-en avec ton partenaire, je suis certaine qu’il pourra t’écouter, te conseiller, t’aider à passer à autre chose).

Je me souviens d’un ami de ma famille qui avait de gros problèmes aux jeux. Il voulait gagner de l’argent à tout prix pour combler toutes les envies de sa femme. S’il avait été honnête sur son salaire et qu’elle l’aimait assez pour vouloir son bien, elle n’aurait sans doute pas joué à la princesse qui veut ceci ou cela et lui n’aurait pas été s’endetter encore plus. Etre un couple, c’est pouvoir parler de nos finances ouvertement et s’entraider mutuellement.

  1. Discutez achat (surtout les gros)

Couple-discuter

Je ne sais pas pourquoi mais on se consulte la plupart du temps avant d’acheter quelque chose. Enfin, plutôt pour Olivier qui a besoin de temps pour peser le pour et le contre de chaque achat. Du coup, ça lui fait du bien d’en parler. Pour ma part, c’est en partie vrai pour les gros achats mais souvent j’achète pour des beaucoup plus petites sommes que lui et du coup, ça je ne lui demande pas. Aussi, je suis moins indécise que lui. Quand je veux quelque chose, il est très rare que je ne l’achète pas.

La bonne nouvelle, c’est qu’en discutant de nos envie d’achats, on a un autre regard sur le produit et on n’achète pas sous le coup de l’émotion.

A côté de ça, il faut savoir que nous faisons rarement du shopping et quand on le fait, on le fait ensemble ou sur Internet, ce qui nous permet directement d’avoir l’avis de l’un de l’autre.

Si vous trouvez ca un peu trop radical, pourquoi ne pas décider ensemble de se consulter pour tout achat au-dessus d’un certain montant ?

  1. Evitez les cadeaux hors de prix

Plus jeune, j’étais toujours étonnée des cadeaux que se faisaient ma petite sœur et son copain : un Iphone nouvelle génération, un Macbook Pro, une montre, un parfum… ou encore des fringues de marque. Visiblement, se faire des cadeaux hors de prix, était leur trip. Je n’ai jamais fait ce genre de cadeaux. D’une part parce que c’est énormément d’argent et je trouve surtout ça tellement impersonnel… De l’autre côté, j’aime choisir ce que j’achète (surtout quand c’est cher). J’aime les surprises pour le principe d’aimer les surprises, mais il est préférable de ne pas m’en faire car il y a de très fortes chances pour que je ne sois pas satisfaite, que je n’en ai pas besoin, et surtout, de hauts risques pour que je sois en colère à cause d’une telle dépense (« Mais, c’est de l’argent jeté par les fenêtres ! »).

Du coup, Olivier et moi, n’étant pas des fans des surprises (ça a un côté un peu stressant), on évite de nous en faire (même si c’est vrai, que c’est pas très romantique !). Ça nous rassure, je pense.

La dernière fois qu’Olivier m’a fait un cadeau, c’était une chouette salopette-sarouel rouge bustier. Cool me direz-vous ? Je ne m’y attendais pas donc j’étais heureuse mais … le vêtement était : trop petit, de base trop près du corps et bustier (du coup, je ne m’y sentais pas à l’aise). Il a appris qu’il vaut mieux me laisser acheter mes vêtements moi-même…

Je ne suis en rien experte financière. Loin de là. Mais ces quelques petits conseils ont fonctionné pour moi, pour mon couple, et c’est avec plaisir que je les partage. On ne sait jamais que cela puisse servir à l’un d’entre vous.

 

Quels sont tes trucs & astuces pour avoir une relation financière saine avec ton conjoint ?


Retrouve – moi sur Youtube  & sur Facebook !

Et rejoins toute la communauté des filles qui cherchent à dompter leur porte-monnaie pour des choses qui compte vraiment sur notre groupe d’entraide budgétaire !

 


parler-argent-couple

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! Et découvrez mes autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *