Quand je serai grande, je serai « Digitale Nomade »

Le Digital Nomad ou le rêve un peu fou d’une génération…

Avez-vous déjà entendu parler de ce terme « Digital Nomad » ? 

Parce que moi,  « Quand je serai grande, je serai Digital Nomad ».

Quand j’étais très petite, je voulais être marchande de tutute (oui, bon, ça va hein, chacun ses rêves!). Puis j’ai voulu être reporter et parcourir le monde, à cause de Tintin. Puis, j’ai fait des études de psycho, pour me guérir d’un mal qui n’existait pas vraiment (le manque de confiance en moi), et entre temps j’ai eu la chance de bien barouder puis j’ai eu envie envie de me poser et d’envoyer des jeunes à l’étranger, de les faire sortir de leur zone de confort puis, et puis… j’ai eu envie de devenir Digital Nomad.

Peut-être que dans quelques années, quand on demandera à un enfant ce qu’il veut faire, il ne nous répondra plus « Un jour, quand je serai grand, je serais astronaute ». Non, quand il sera grand il sera « Digital Nomad ».

Mais, est-ce qu’être un Digital Nomad n’est pas un peu un rêve aussi fou que celui de devenir astronaute ? Beaucoup en rêvent, peu le deviennent ?

Le père de mon mari me disait « Digital Nomad », c’est juste un terme rêveur… Mais concrètement, tu vas faire comment pour vivre sur place, pour financer ton voyage, tes trajets, ta bouffe, ton hôtel ?

Je lui répondais en le toisant qu’à l’époque du web 2.0, il existait aussi une économie parallèle, l’économie de partage. Et que, fastouche, il me suffirait de lever le pouce pour voyager, de chercher sur Internet des logements contre un sourire ou un peu d’aide.

Mais, est-ce ça la vie ? Est-ce que c’est ça dont on a envie pour toute sa vie ? Est-ce que l’homme est nomade dans son for intérieur ? N’est-il pas fait pour se poser, se sédentariser, créer sa famille et sa vie à un seul endroit ? Peut-être pas pour toute la vie, mais en tout cas, une bonne grosse partie ?

As-t-on encore envie, après 30 ou 40 ans, de parcourir le monde sans avoir un port d’attache, sans avoir construit quelque chose (Famille ? Entreprise ? Autre ?).

Quel est le but de l’homme ? De vivre sa vie sans « obligation », et donc sans responsabilités ?

Est-ce qu’au final, être un Digital Nomad, c’est pas un peu fuir ses responsabilités, c’est pas un peu vivre une vie de grand adolescent ?

Etre Digital Nomade est un rêve. Le peu d’élu qui arrivent à vivre ainsi sont pour moi les nouvelles idoles, celles qu’on envie, à travers qui on peut vivre. Car nous, pour la plupart, sommes coincés à une vie rangée : métro-boulot-dodo.

Alors j’ai choisi quelque chose qui semblait plus facile, pour devenir nomade, quelque chose d’un peu plus conventionnel, celui de devenir libre financièrement… le temps de découvrir comment devenir Digital Nomad.

N’empêche, qu’un jour, quand je serai grande, je serai Digital Nomade…

Et vous, ça vous fait aussi cette idée folle du nomadisme digital (web-entrepreneur/blogueur/conférencier/webmaster/formateur en ligne/coachs en ligne/social média manager/ etc.?)


Retrouve – moi sur Youtube  & sur Facebook !

Et rejoins toute la communauté des filles qui cherchent à dompter leur porte-monnaie pour des choses qui compte vraiment sur notre groupe d’entraide budgétaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! Et découvrez mes autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *