L’herbe n’est pas plus verte ailleurs

Partir et tout quitter. C’est interpellant pour beaucoup de gens. Et nombreux sont ceux qui pensent que nous fuyons quelque chose, que je nous espérons un meilleur ailleurs. Qu’on n’est pas bien, ici en Belgique.

Ce n’est pas le cas.

L’herbe n’est pas plus verte ailleurs et nous en sommes conscients. Nous emportons nos « valises » avec nous. Il est impossible de fuir son mal-être si tel est le cas.

Nous aimons la Belgique, nous y avons notre famille, nos amis. Un boulot qu’on aime, des chouettes collègues. Un appartement fabuleux.

Mais alors, pourquoi partir ? 

Parce que la vie est courte et que nous la voyons filer à vive allure sous nos yeux sans en vivre grand-chose. Un jour il sera trop tard pour ce genre d’aventure.

Le métro/boulot/dodo bruxellois était plaisant mais pas à 100% épanouissant. La routine tue la créativité, la curiosité. Ce n’est peut-être pas le cas pour tout le monde. Mais ça l’est pour moi. Et pour vivre j’ai besoin d’être créative.

Il manquait aussi quelque chose qu’on découvrira sans doute ailleurs. L’envie de rencontrer encore plus de gens, de rencontrer des voyageurs, de rencontrer des autochtones, de changer 1000 fois encore notre pensée. De découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles odeurs. De s’en mettre plein la vue. De découvrir un monde rempli d’histoires qu’on n’a pas envie d’apprendre dans les livres. D’être un oiseau et de suivre la chaleur ou de choisir consciemment de subir la pluie, la grisaille et le froid. De faire grandir notre âme en vivant humblement et détaché de nombreuses possessions.

A l’heure actuelle, nous avons la chance de pouvoir expérimenter la vie nomade grâce à Internet. Travailler à distance est devenu un jeu d’enfants. Alors, pourquoi s’en priver ?

Nous partirons, c’est certains. Mais nous reviendrons. Car Bruxelles est notre port d’attache et nous aimons être ici. Mais le monde est vaste, et nous avons aujourd’hui, d’autres choses à découvrir… pour 6 mois, 1 an ou plus longtemps. Nous préparons mon rêve… Nos rêves.

L’herbe est-elle plus verte ailleurs pour toi? Tu penses que tu serais plus heureux ailleurs?


Retrouve – moi sur Youtube  & sur Facebook !

Et rejoins toute la communauté des filles qui cherchent à dompter leur porte-monnaie pour des choses qui compte vraiment sur notre groupe d’entraide budgétaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! Et découvrez mes autres articles.

2 thoughts on “L’herbe n’est pas plus verte ailleurs

  1. JS Analytics

    Et parce que nous nous habituons a ce que nous avons, nous finissons par devenir indifferents , plus capable d’apprecier les choses autour de nous, pour au final commencer a les apprecier chez les autres a la recherche de ce qui est nouveau pour nous  !!!

  2. Rox Post author

    C’est bien vrai… et quelle tristesse de ne plus pouvoir nous émerveiller de ce que nous avons. Mais la vie où tout va trop vite nous en empêche. Le secret: prendre du temps pour soi… Et redécouvrir le merveilleux dans l’infiniment banal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *