Les Seychelles, vraiment que pour les riches ?

Bonne nouvelle : la réponse est NON ! Les Seychelles se ‘démocratisent’ et le rêve devient accessible à tous.

Amoureux des plages de sable blanc et eaux turquoise, votre bonheur est ici. A seulement une dizaine d’heures d’avion de Paris ! Et avec une température moyenne constante de 28°C tout au long de l’année, sivoûplait !

Alors, non, aujourd’hui, une nuit n’est plus égale à un mois de salaire. Enfin, ça dépend toujours où. Mais baroudeurs, passez votre chemin des hôtels de luxe, les «  Self-Catering » (entendez un studio comprenant une cuisine, une SDB, une chambre et un coin salon !) seront votre location idéale.

Bref. Ceux qui me connaissent savent que j’aime les bons plans en voyage. Et là, je reviens tout juste des Seychelles et pourtant, je n’ai pas épargné pour pouvoir y aller.

Alors, les Seychelles, combien ça coûte en mode baroudeur (ou simple vacancier de la classe moyenne) ?

FotorCreated

  1. Le billet d’avion

Si tu viens d’Europe, la compagnie aérienne Ethiad te propose des vols pour +- 850 euros A/R (si tu t’y prends vraiment à temps).

Dans notre cas, notre point de départ était l’île de a Réunion (un peu plus proche, donc) et nous avons bénéficié d’une promo Air Austral (370 euros/personnes A/R … et pour l’instant, les billets sont à 250 euros A/R !).

  1. L’hébergement

Si tu es plein aux as, tu trouveras ton bonheur auprès de divers grands noms : Le Four Seasons Hotel, Ephelia Resort,

Si tu es vraiment bourré de fric, le MAIA Resort est THE place to be ! (Le Four Season aussi, mais le MAIA, c’est clairement un cran en plus dans le confort de l’hôtellerie de luxe : il parait que tu as l’impression d’être seul dans le ressort, tu as un « valet » rien que pour toi, à tes petits soins).

Si tu fais partie des 99% de la population, il te reste l’option « Self-Catering », les guest-houses, les petits hôtels et Airbnb avec un prix variant entre 60-90 euros/nuit et plus. Si tu restes longtemps à un endroit, n’hésites pas à négocier les prix si les gérants ne te le proposent pas spontanément.

Petit coup de pub : nous on est allé plusieurs nuits au « Yellow Petals, Self-Catering » sur l’île de Mahé. Une nuit revient à 69 euros pour un appart de 60m2 avec le Wifi et une machine à laver ! Idéal quand on voyage longtemps.

Pour trouver les meilleurs prix pour ton hébergement, je te conseils de jeter un œil sur les sites web suivants : www.booking.com, www.airbnb.com, www.tripadvisor.com.

  1. Les repas

$ Prix mini : sur les plages, tu trouveras de nombreuses grillades pour quelques euros (5-6 euros).

$$ Prix moyen : les restos en bord de route (il n’y en a pas tellement).

$$$ Prix élevé : les restos des hôtels de luxe

Il y a aussi toujours moyen de faire des courses pour pouvoir te préparer toi-même à manger soit dans les petites épiceries de quartier, soit dans le seul et unique supermarché de l’île (le STC qui se trouve à Victoria).

Pour les fans de sushis (notre cas), peu de restos en proposent (ou du moins à un prix abordable). Nous avons pu déguster au bord de la plage de Beau Vallon quelques délicieux sushis. Resto sushis de l’hôtel Corail.

  1. Les déplacements sur l’île

Si t’es en mode baroudeur, pas une thune : le STOP est facile et rapide. Note qu’il n’y a pas tellement de voitures sur l’île (+- 25 000 pour 90 000 habitants) mais la super nouvelle est qu’il n’y a pas (encore ?) tellement de routes ! Il y a une route qui fait (plus ou moins) le tour de l’île, 4 autres qui la traversent et des tas de petits chemins qui mènent aux habitations en hauteur.

Par contre, tu auras pas mal de concurrents… pas des touristes mais bien des locaux !

Si t’es en mode baroudeur, un peu de thune et sans contrainte de temps : le bus n’est pas du tout cher (5 roupies par trajet soit +- 35 cents … pour aller n’importe où sur l’île !). Bon après, faut pas avoir peur de risquer sa vie en attendant le bus sur le long de la route…

Si tu as ton permis de conduire, que les hauteurs et la conduite à gauche ne te font pas peur, que rouler en automatique te plait, il reste la meilleure option à mon sens : la location de voiture. Soit àpd de l’aéroport soit via ton hébergement. Prix variable à nouveau (à la tête du client ?) àpd de 35 euros pour une petite voiture mais avec une moyenne de 40-45 euros/jour.  Par contre, si tu arrives en pleine nuit à l’aéroport (àpd de 18h30), évite de prendre la route par toi-même… les routes sont sinueuses, sans aucunes luminosité, sans barrières de sécurité (et de beaux grands ravins invisible à cette – heure-là) sans parler des hauteurs que tu vas devoir grimper. Garde ce plaisir de découverte pour le lendemain matin ! Note qu’il est difficile d’avoir un bon prix à l’aéroport, le prix sera (toujours) de  50 euros ou plus.

Au coût de la location, n’oublie pas que tu devras ajouter le prix de l’essence.  Le prix de l’essence est similaire  à ce qu’on trouve en Belgique.

Ha oui, j’oubliais, aux Seychelles, on roule à 40km/heure maximum sur la grande majorité des routes!

  1. Les déplacements inter-îles

Si tu veux te rendre dans une des îles relativement proches, tu as le choix entre bateau (tel que le ferry « Cat Coco » ou par Avion via Air Seychelles).

Ha mon avis, le Cat Coco est une grosse arnaque à touriste. Préfère plutôt mettre une vingtaine d’euro en plus pour une durée de voyage moindre (15-20 minutes en avion plutôt qu’une heure en bateau) et d’un confort autre (avion plutôt que bateau + vue imprenable sur les mini-îles de l’archipel en avion…).

Si tu as vraiment beaucoup de temps devant toi et pas peur de l’aventure, essaie de négocier au port de faire la traversée sur un bateau de pêche… Ça peut marcher !

Pour les îles – hôtel, ce sera généralement via transporteur privé (hélico/jet).

      6. Les activités à faire absolument !

  • Glander à la plage ! Et sur quelles plages ! Une de 3 km de long (à Beau Vallon) ? Une magnifiquement sauvage très prisée par les locaux  (à Anse à la Mouche) ? Une à l’eau azure (à Anse Royale) ou encore sur l’une des plus belles du monde (à Anse Soleil) ?
  • Squatter la plage et les facilités des hôtels de luxe (au Four Seasons par exemple et sa plage Petite Anse… attention, un transat, pour une journée vous coûtera 35 euros… optionnel of course, après tout, les plages sont publiques).
  • Passer quelques heures à plonger ou, plus facilement, à faire du snorkeling (plus communément appelé au Palme Masque Tubas) dans l’eau de ton choix
  • Se balader sur l’île de Mahé en Road – Trip pendant une journée
  • Manger créole (sur une plage ou dans un resto à touristes), le kari de pieuvre est un des spécialités
  • Visiter le Jardin botanique à Victoria (à faire surtout si tu n’as pas le temps d’aller voir la Vallée de Mai et que tu veux admirer les Coco de Mer)
  • En profiter pour randonner dans la forêt primaire (du Morne Blanc) et en découvrir les splendides vues sur l’île et les îles au loin.
  • Sortir en mer pour… découvrir les poissons grâce à un bateau à coque en verre/pêcher / se ballader.
  • Aller au moins sur une des autres îles de l’archipel (dans le budget baroudeur, je ne parle pas des iles-hôtels qui coûtent une fortune – déjà y a l’hélico pour pouvoir s’y rendre et puis pour les nuits…).                     A visiter : l’île de Praslin (P.R.A.S.L.I.N, pas Prasline !) et sa superbe Vallée de Mai classée à l’UNESCO. La Digue (île préférée des seychellois) pour son calme et la générosité de ses habitants. Curieuse pour ses tortues géantes… Ou autre en fonction de vos moyens.
  • Découvrir les noms hilarants donné aux Anses, villes, villages, … Je n’en dis pas plus. Allé, juste un : Anse Patate.
  1. Bon à savoir…

– Il est possible de payer en euros partout ! (Attention au taux de change défavorable)

– Il est interdit de sortir du territoire avec des roupies seychelloises.

– 99% de la population parle français (ou en tout cas créole… une sorte de français quoi).

– l’eau qui sort du robinet est potable

– Il est impossible de rentrer dans le pays avec des légumes/fruits/fromage/ bref, produit frais. Et si tu le fais, ton nom sera mis (pour une pauvre pomme bio aussi) sur la liste noire des passagers qui ont tenté de faire rentrer de la bouffe susceptible de contaminer les Seychelles… Et si on t’y reprend, une amende salée t’es assurée.

– Pas besoin de visa si t’es européen. Mais un passeport valide qui recevra un joli coco-fesse comme tampon-droit d’entrée.

– Emporte avec toi de la lotion anti-moustiques. Ils sont féroces et attaquent toute la journée. Si tu en as la possibilité, emporte avec toi de la lotion anti-grattage. Les piqûres sont atroces.

– Emporte un adaptateur de prises. Ancienne colonie anglaise oblige, ce sont les prises anglaises (avec trois branches) que tu trouveras partout. Par contre, dans tous les hôtels où on a été, ils fournissaient ces adaptateurs, mais bon, mieux vaut être prévoyant.

Donc au final, c’est clair que c’est pas le budget  » baroudeur en Asie du Sud-Est où on ne dépense que 10 euros / jour ». On s’entend bien. Mais ce n’est plus le budget d’une vie non plus. Les Seychelles sont enfin accessibles pour un prix relativement semblable à un voyage dans une capitale européenne.

Sur ce, bon voyage au Paradis !

Et n’oublie pas de me transmettre tes conseils 🙂 !

FotorCreated2


Retrouve – moi sur Youtube  & sur Facebook !

Et rejoins toute la communauté des filles qui cherchent à dompter leur porte-monnaie pour des choses qui compte vraiment sur notre groupe d’entraide budgétaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! Et découvrez mes autres articles.

2 thoughts on “Les Seychelles, seulement pour les (super) riches?!

  1. Lessuisse Valérie

    Bonjour, nous partons le 15 mars en voyage de noce aux Seychelles ( combiné mahé-praslin-la digue), je comptais comme à mon habitude aller commander de l’argent du pays à la banque, mais je vois dans ton article que tu conseils de ne pas quitter l’île avec des roupies. Vaut pieux ne partir qu’avec des € alors? Merci pour ta réponse

  2. Rox Post author

    Bonjour Valérie,

    Je crois que je me suis mal exprimée, je voulais dire qu’il ne faut pas quitter l’île (quand on rentre en Europe) avec de l’argent. C’est illégal (comme dans la plupart des pays d’ailleurs, on est pas censé quitter le territoire avec leur monnaie ;-)). Donc ne te tracasses pas, tu peux aller commander des roupies à la banque sans aucun soucis.

    Je vous souhaite à tous les deux un superbe voyage de noce. Profitez-en bien !

    Roxane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *