Nos dépenses du mois de Juin

Comme chaque mois, je brosse toutes les dépenses de mon foyer. Ca me motive de  » rendre des comptes « . Quand j’ai envie de craquer et dépenser pour du n’importe quoi, je me remémore que ça sera public, et je ne le fais pas… haha 😉

Nos dépenses du mois de juin 2017

Bilan du mois & des 6 derniers mois ! 

Ce mois-ci, nous avons encore explosé le budget (irréaliste) que je m’étais fixé comme dépenses mensuelles (soit : 1500 euros à deux). Pourquoi ce chiffre? Car je voulais me challenger et dépenser un peu moins, à deux, que je salaire moyen d’un belge (+- 1800 euros/mois). Et comme je n’ai plus d’emploi, je ne voulais pas « vivre au dessus de mes moyens » en faisant tout payer à Oli. La bonne nouvelle, j’ai encore des réserves et pour le moment je puise dedans…

Je suis comme ça : extrême. Parce qu’au final, qui s’en sort vraiment, seul, avec 1500 euros par mois… ? Donnez-moi vos trucs, vos astuces… J’ai besoin de les entendres, de les lires. Je pensais que 1500 euros / mois était possible, je constate que ça ne l’est pas. Qu’est-ce que je fais mal ? Est-ce qu’il est possible de se faire  » plaisir « , d’acheter des petits extras (un bic qui glisse bien pour remplir notre journal de gratitude, un nouveau carnet pour rédiger notre Bullet Journal, un magasine lorsqu’on attend son train, un repas en amoureux pour fêter une date importante) ? Est-il possible de VIVRE avec 1500 euros / mois ?

Bref. Si vous êtes perplexe par ce  que je viens de vous raconter, sachez que moi aussi. Je vais augmenter mon challenge à 1800 euros mensuels de dépenses net /mois pour deux pour les prochains mois… (Oui oui, j’aime le challenge et oui, je sais je suis pas encore une winneuse là-dedans. Mais ça viendra).

Cette réflexion arrive au même moment où nos politiciens me dégoûtent encore plus avec leurs cumuls de mandats et les chiffres hallucinants qu'ils perçoivent pour des faux jetons de présence... Ce mois-ci, je suis en colère.

Pour revenir à mon bilan du mois, j’ai finalement craqué au bout de plusieurs mois infernaux pour l’achat d’un nouveau téléphone. Bien sur, j’aurai pu acheter un téléphone de seconde main ou à un prix plus raisonnable mais je suis habituée à l’Iphone et il me sert tant pour mes mails, que pour les photos, les réseaux sociaux et même la vidéo. Croisons les doigts pour que je puisse l’utiliser au moins pendant 3 ans.

Sinon, on a craqué au niveau nourriture. On était crevé, on avait la flemme. Et donc, malgré un frigo/congèle/armoires remplies, on a craqué et mangé dehors. Comme quoi, il ne suffit pas d’être organisé pour faire des économies. Il faut aussi avoir du courage, du temps et de la motivation.

Ce mois-ci, on a aussi eu des gros frais au niveau de nos véhicules (entretien des 6000km de la moto et l’assurance de la voiture). Parfois, je me demande vraiment si ça sert à quelque chose de garder ces véhicules… on vit en pleine ville et avoir un scooter et une voiture est vraiment un luxe. Olivier pourrait aller bosser en tram (bon ok, 50 minutes à la place de 20, mais bon ça serait remboursé par son employeur et il aurait le temps de lire … ). Et la voiture, on pourrait emprunter celle des parents si on en a vraiment besoin. En fin d’année, on fera le bilan. Olivier me répétait depuis des années que posséder nos deux véhicules ne coûtait pas si cher. Je peux dès à présent me forger ma propre opinion…

Et puis encore et toujours les factures médicales. Vivement que tout ça s’arrête et que j’aille mieux.

Bon et ce que je n’ai pas noté dans le tableau, on a lâché 3000 euros de plus pour nos investissements en crypto-monnaies… Mais c’est de « l’investissement » (quoi qu’on pourrait tout perdre du jour au lendemain…), du coup, je ne savais pas trop où/ni comment le noter.

Par contre, l’heureuse nouvelle (mais qui ne se voit pas dans le tableau) est le remboursement du trop perçu durant l’année par le syndic’ de notre co-propriété. On a été remboursé de +- 300 euros !

Donc voilà… Jamais je n’aurai pensé réussir à avoir cette rigueur et pourtant, au final, j’arrive à me souvenir d’à peu près toutes mes dépenses. Il est vrai que je ne suis plus assidue comme lors des deux premiers mois où je notais tout tout tout sans exceptions aucunes. Pourtant, ça me manque (c’était plus simple en fin de moi,  pour me souvenir) et j’aimerai y revenir. Je sais que j’en suis capable. Il n’y a pas de raison d’arrêter puisque ça m’aidait énormément.

Il n’empêche que je sais globalement combien j’ai dépensé chaque mois et c’est fort intéressant de constater où partent les dépenses.

J’ai enfin une vision réaliste de ce que tout cela coûte. Vivement la fin de l’année, pour faire le second bilan. Et surtout, en tirer les conclusions !

Sur ce, je vous laisse mais vous dit à dans un mois !

Et pour vous, comme, ça se passe? Racontez-moi tout ça !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! Et découvrez mes autres articles.

2 thoughts on “Nos dépenses du mois de juin 2017

  1. Lilli LOL

    Merci pour tes articles ! J’avais aussi le soucis de trop de dépenses alimentaires. Depuis plusieurs mois, j’ai trouvé la parade (du moins, ça marche bien pour moi !) :
    1. En début de mois, je fais des courses en drive = cela me permet de n’acheter que ce dont j’ai besoin pour le mois (pas de tentations inutiles en évitant les rayons des magasins et j’ai tout le temps de réfléchir à ce qui est vraiment essentiel et ce qui ne l’ai pas, bien tranquille à la maison !). Je fais le stock pour le mois, en quelque sorte !
    2. Pour le « frais » ou les compléments dont j’ai besoin, je retire toutes les semaines une somme en liquide qui comprend non seulement la nourriture mais aussi les sorties (apéro, ciné, restau). Je vois donc concrètement la somme qu’il me reste pour finir ma semaine. Ca a pour effet de me faire réfléchir à deux fois avant de dépenser mon argent. Petit plus : s’il me reste un peu d’argent à la fin de la semaine, je le mets de côté et l’utilise pour un extra !
    Ca m’a permis de faire de réelles économies, côté alimentation. Et l’argent gagné ainsi, je le dépense ensuite dans des choses qui me font vraiment plaisir et qui sont plus réfléchies. Avant, j’avais trop l’impression que l’argent « me filait entre les doigts ». Maintenant, ce n’est plus le cas !
    Bises !

  2. Rox Post author

    Merci pour ton commentaire, ça me fait vraiment plaisir de savoir que tu a trouvé enfin une parade qui te permet de mieux choisir tes bonheurs ! Domptez son argent plutt que le contraire comme qui dirait 😉
    Bonne chance pour la suite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *