Où vendre tes vieilles breloques (& autres trucs dont tu veux te débarrasser).

A toi de voir ce qui t’arrange le mieux en fonction de ta motivation et de ton temps. Mais voici déjà une liste non-exhaustive des endroits où tu pourras gagner un peu de money money avec ton brol (tu as peut-être d’autres idées? N’hésite pas à les partager!).

  1. Les brocantes

Cette option est celle qui me plait le moins. J’habite à Bruxelles et c’est terrible comme les gens marchandent pour des broutilles. Mon pull Comptoir des Cotonniers (prix achat : 80euros). Est mis en vente à 5 euros (c’est pas du vol, hein). Et est marchandé à 1 euro. WTF ?!

Mais le pire… ce n’est pas ça, c’est pour les plus petites choses que je vends déjà à 1 euro et qui sont marchandé à 50 cents… Mais WTF quoi???

Et comme dirait ma copine Aline « La brocante c’est trop chiant, en plus il faut payer l’emplacement, il faut emprunter un grosse bagnole, tout installer, désinstaller et si il fait moche tu l’as dans le c** « .

Bref. Après une mauvaise expérience, la perte de temps et l’épuisement que ça a suscité, je me suis jurée de ne plus JAMAIS recommencer.

garagesaleBon après, ça a des avantages : nombreux passages, moyen donc de se débarrasser de beaucoup en peu de temps, convivialité, expérience qu’on vit à 100 à l’heure et dont on se souviens.

Pour connaître les brocantes de votre coin, jetez un œil sur Quefaire.be et Info Brocante.

  1. Les bourses aux vêtements

En Belgique, elles sont souvent organisées par la Ligue des Familles. Et je pense qu’on y retrouve généralement plutôt des affaires de puériculture/vêtements/jouets pour enfants. Recherche ça sur Google. Attention, je pense que de base, tous les objets proposé lors des bourses doivent avoir un tout petit prix et une partie est prélevé pour l’association organisatrice.

  1. Les Vides-dressings (chez tes copines?)

Haaaaaa ce point-ci est PRESQUE mon moyen favori pour vider mes fringues !

Lorsque je vivais encore en colloc’, j’organisais des Vide-dressing Party avec au menu : des fringues, des fringues, des fringues – des cupcakes – des fringues des fringues des fringues. En réalité, il y a avait toujours un nombre interminable de filles qui venaient pour vendre leurs vêtements mais très peu d’acheteuse. Du coup, au final, on s’achetait / s’échangeait entre-nous. Mais c’était bien quand même !

  1. Les vides-dressing en ligne 

Spécialisé dans la revente de fringues (de luxe ou non, pour enfants, pour le tout public, pour les trucs de marques et les trucs cheap, etc), voici quelques noms de sites dits « vide-dressing » : Entre-copinesVidedressing, Vinted, , Vestiaire Collective, U Got A Wish, etc.

Ce genre de site, il y en a plein, partout. Certains survivre, d’autres coulent… (je pense à celui que j’utilisais : www.fri.pe … snif).

  1. Les ventes en ligne via des sites de seconde main

En quelques clics, et après s’être créé un profil, il est possible de vendre tout et n’importe quoi au prix de notre choix !

Les sites que j’utilise le plus fréquemment 2ememain, Kapaza, Ebay.

Certains sites comme Ebay prennent des commissions, d’autres pas. A vous de voir ce qui vous arrange. Perso, je n’ai jamais testé Ebay et mon mari est un grand adepte de 2ememain pour vendre ce dont on ne se sert plus ! Il vient d’ailleurs d’y créer son propre « magasin », c’est dire !

6. Les groupes Facebook

And the last but not least, mon préféré : vendre sur les groupes Facebook !

Ca peut paraître étrange de préférer Facebook à 2ememain mais je pense que c’est surtout dû au fait que je passe énormément de temps sur Facebook, et du coup, ça me semble plus rapide, plus direct, plus personnel.

Généralement je poste le même article dans une dizaine de groupes différents (si pas plus, surtout depuis que Facebook a créé la possibilité de le faire en quelques clics !). Attention, ne pas trop poster au risque de se faire bloquer car le message sera détecté comme spam. Et j’attends les commentaires, les messages privés pour ensuite m’arranger avec la personne.

Le seul inconvénient est qu’il y a beaucoup de monde qui poste et que du coup, notre publication est relayée en bas de la page. Il faut donc reposter plusieurs fois et surtout à des moments bien précis (lorsqu’il y a une plus forte audience).

Pour trouver les groupes de ventes les plus proches de chez vous  : https://www.facebook.com/salegroups/

Facebook

7. Les proches (famille/amis/collègues)

En réalité, avec un peu de recul, je me rends compte que j’ai quand même pas mal vendu à mes proches et à son réseau. Lorsque j’avais parlé autour de moi de mon projet de voyage et donc de vider mon appart, nombreuses sont celles qui étaient venues faire un tour pour vider mes placards! Et le must, elles avaient amenée des copines! Ne négligez donc pas ce réseau tout proche !

Parfois, c’est facile encore plus facile de publier un statut Facebook, d’envoyer un petit SMS ou tout simplement d’en parler autour de soi! Essayez, vous verrez, ça fonctionne pas mal! Du coup, et si vous commenciez par votre réseau ?

Et voilà ! Si tu as d’autres bons plans, n’hésite pas à partager ! J’ai hâte de découvrir tout ça, et je ne suis sans doute pas la seule !

 


Retrouve – moi sur Youtube  & sur Facebook !

Et rejoins toute la communauté des filles qui cherchent à dompter leur porte-monnaie pour des choses qui compte vraiment sur notre groupe d’entraide budgétaire !


5-Astuces-Pour-Vendre-En-Ligne

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le ! Et découvrez mes autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *